sarmizegetusa regia

La Cité Sarmizegetusa Regia, monument UNESCO d’Hunedoara

Classé dans : Monuments | 0

Monument historique appartenant à la liste du patrimoine UNESCO depuis 1999, Sarmizegetusa Regia est un immanquable de l’histoire de la Roumanie, car ce fut la capitale du peuple Dace, les ancêtres de nos amis les roumains.

Comment rejoindre Sarmizegetusa Regia ?

 

La magnifique cité de Sarmizegetusa Regia se trouve à 1200m dans les montagnes des Carpates, aux alentours d’Orastie, dans le département de Hunedoara. Pour rejoindre la cité, il vous faudra zigzaguer à travers les collines de la région. Je vous recommande alors de faire quelques belles pauses ou écarts dans les hauteurs qui vous offriront de beaux panoramas.

 

Par exemple, vous pouvez faire un arrêt à Costesti où vous aurez la possibilité de rejoindre les citadelles de Costesti et Blidaru. Ce ne sont que des ruines abandonnées, mais cela vaut bien un petit passage, rien que pour le panorama qu’elles offrent.

 

De Costesti justement, il vous faudra suivre le panneau vers notre destination. Vous aurez la chance de profiter de la route qui n’était pas accessible l’an dernier et qui nous avait découragé, car nous devions alors monter 8 km à pied.

 

Aujourd’hui, la route est ouverte et vous mène jusqu’à un parking gratuit qui n’est pas très bien aménagé. Je vous recommande d’attraper la première place qui vous semblera confortable car beaucoup de monde vient visiter Sarmizegetusa Regia et il faut se battre pour les meilleures places.

 

De là, il vous reste à monter 1km à pied. A noter qu’il est possible aux handicapés de monter en voiture, mais pour cela, il vous faudra joindre un numéro de téléphone (qui se trouve sur un panneau à la barrière).

 

Arrivée à la porte de la forteresse, il vous faudra payer une entrée de 10lei/personne.

 

 

Découverte du monument UNESCO, à juste titre !

 

La cité est très bien organisée et se divise en plusieurs zones avec pour chacune sa fonction : cultuelle, défensive, la dernière étant pour le logement, celle-ci n’avait pas vraiment de limites, le peuple vivant partout autour de la cité, à travers la forêt.

 

Concernant la forteresse, celle-ci n’est maintenant plus qu’un grand cercle de pierre dont la muraille ne dépasse pas le mètre et qui aura du mal à protéger ses seuls occupants, des hêtres de 35m de haut, magnifiques et droits. Si j’ai pu voir beaucoup de personnes rechercher un quelconque signe spirituel dans la zone de culte de Sarmizegetusa, j’ai pour ma part ressenti quelque chose de profond dans la forteresse. Je me suis laissé imaginer être la première personne à découvrir cette cité lors d’une ballade dans les forêts des Carpates… quelle expérience !

 

 

En direction de la zone de culte, vous aurez la possibilité de découvrir une route pavée. Celle-ci liait la forteresse et les temples religieux.

 

 

La zone de culte de Sarmizegetusa Regia se trouve plus bas. C’est elle qui offre le plus de restes de la civilisation Dace, mais à ne pas vous y prendre, ce qui s’y trouve n’est que la fondation de magnifiques monuments à jamais disparus. Car malheureusement, la cité a subi, même après la guerre et l’invasion romaine, de nombreuses destructions qui empêcheront à jamais nos archéologues de percer le mystère de la forme originale de la cité.

 

 

Les Daces, civilisation bien organisée et hiérarchisée était gouvernée par des dynasties de rois-prêtres (Polistes) entourés de cavaliers aristocrates (Tarabostes) et de paysans guerriers (Comates). Leur croyance était liée aux phénomènes naturels et à l’astronomie.  Chaque classe possédait son élément de différenciation, un bonnet blanc pour les prêtres, rouge pour les cavaliers et sombre en laine pour les paysans guerriers.

 

Au Ier et IIe siècle de notre ère, deux hommes, chefs de deux civilisations, se sont menés une guerre terrible. Les Romains, dirigés en fin de partie par l’Empereur Trajan et les Daces, dirigés par Décébale.

 

Parce que les romains souhaitaient étendre leur empire, et surtout, obtenir le sel de Transylvanie, ceux –ci se sont longtemps battus les uns les autres. Ce n’est d’ailleurs pas seulement ces deux personnages, mais bien des générations précédentes qui se sont livrées batailles.

 

Finalement, c’est en 106 AC que Décébale se donner lui-même la mort et donne alors fin à la confrontation. Ce qui est aujourd’hui la Roumanie est alors indexée à l’empire romain et le peuple dace se lie peu à peu à sa culture.

 

Un monument historique à visiter lors de votre passage dans le département de Hunedoara

 

Sarmizegetusa Regia est un témoin d’une civilisation culturellement riche et qui fait, pour beaucoup de roumain actuellement, leur fierté. S’il vous est possible d’en apprendre beaucoup sur ce peuple au Musée National d’Histoire de Bucarest, un passage à ce monument historique complètera votre connaissance de l’histoire antique de la Roumanie.

 

http://cetateasarmizegetusa.ro/

Laissez un commentaire