Citadelle de Deva

La citadelle de Deva, dans le département de Hunedoara

Classé dans : Monuments | 0

La citadelle de Deva, monument historique méconnu de Transylvanie, offre un panorama magnifique sur la vallée du département de Hunedoara.

 

La citadelle de Deva garde son calme en haut d’une colline d’origine volcanique, à plus de 371 mètres, gardant une réserve naturelle protégée de la flore spécifique, et surtout d’une espèce de vipère peu connue, la vipère cornue.

 

 

Dava, signifie « cité » en Dacie, et malgré le lien peu probable avec les anciens Daces, il est à noter que la citadelle se trouve sur un oppidum (refuge publique romain, se servant de défenses naturelles renforcées par le collectif).

 

Celle-ci n’a pas toujours connue le calme, elle a longtemps été disputée, depuis la grande invasion tatare de 1241 jusqu’aux guerres entre turcs et autrichiens du XVII siècle.

 

Elle a souvent changé de propriétaires; Roumains, Autrichiens, Hongrois, et aujourd’hui enfin roumaine. Pendant la révolution de 1848 – 1849, opposant les roumains aux autrichiens, celle-ci explose sous le feu des canons autrichiens, qui toucheront le dépôt de munitions.

 

 

Aujourd’hui, la citadelle de Deva est en restauration, et cela va bon train. Les travaux, pratiqué à l’ancienne, donne même du caractère à la citadelle, la rend vivante. Le point de vue offre un aperçut de Deva et des petits monts alentours. Tout n’est pas encore accessible, mais ce n’est pas seulement le bâtiment qui compte, c’est le temps passé à contempler ce paysage vaste sans mots dire, plongé dans le bain mouvant du vent qui caresse la peau.

 

Pour arriver en haut, une ascension dans un élévateur est nécessaire, prenez garde aux vertiges!!

 

 

Laissez un commentaire