Monastere Horezu

Le monastère d’Horezu, un immanquable de Roumanie

Classé dans : Monuments | 0

Le Monastère d’ Horezu, monument UNESCO peu touristique de Roumanie et pourtant immanquable, n’est à ne pas manquer pour ceux qui veulent découvrir le pays dans son ensemble.

 

Le monastère d’ Horezu fait partie du patrimoine UNESCO, et pour cause..

 

Histoire du monastère d’ Horezu

 

.. Fondé en 1690 par le Prince Constantin Brancoveanu, le monastère est un chef-d’oeuvre du style « Brancovan », remarquable par la pureté et l’équilibre de son architecture, la richesse des éléments sculptés, ainsi que ses décorations peintes. L’école de peinture murale et d’icône de Horezu fut très célèbre dans toute la région des Balkans au XVIII siècle.

 

 

Pour information, Constantin est le fils d’un mariage entre les familles Craiovescu et Cantacuzino. Il a été Prince de Valachie entre la fin XVII et le début XVIII. Il se fera décapiter à Constantinople par les turcs (ses anciens alliés) après un passé peu clair de trahisons avec les Autrichiens et les Russes. (voir cette article pour plus d’informations).

 

Description du monument historique

 

Le monastère est magnifiquement bien entretenu, et si je devais me réincarner, ce serait en l’une des roses du jardin, plein de couleurs, ou encore en petit alizé, rien que pour caresser les parterres d’herbes fraîchement coupés, rien que pour humer la douceur qui en émane.

 

 

Il y a quelque chose de …spécial dans ces lieux. Que ce soit dans la nature fleurissante, la pureté des murs au blanc éclatant, les traits réguliers de l’architecture ou encore le silence pieux des lieux. Avec Oana, nous nous sommes perdus comme deux petits enfants, à l’arrière de l’édifice. Au verger, nous avons croqué des pommes aux saveurs uniques, des prunes directement cueillies sur les petits arbres d’une surface déboisée… Le goût de la vie!

 

 

Il vous est possible de vous loger là-bas, mais je possède peu de renseignements à ce sujet. Les produits du monastère (miel, sirop..) sont achetables.

 

 

Laissez un commentaire