villa arizto

La Villa Arizto, un hébergement historique à Sinaia, dans la Vallée de Prahova

Classé dans : Hôtels, Pensions, Logements | 0

« A cette époque, j’en suis convaincu, Sinaia était probablement le plus beau village montagnard d’Europe », voici les mots du propriétaire de la Villa Arizto, bel hébergement construit en 1929 dans les quartiers bourgeois de Sinaia, à flanc de montagnes.

 

Aujourd’hui restaurée par le petit-fils, Mr Bogdan Horezeanu, la Villa vous invite à passer un beau séjour dans une ville majestueuse, en compagnie d’un hôte attentionné, dans une Villa somptueuse.

 

L’histoire de Sinaia, la « perle des Carpates »

Sinaia a vu son premier jour par l’installation d’un monastère dans une région naturelle encore inhabitée.

 

C’est Mihai Cantacuzino, commandant de l’armée roumaine au XVII siècle, qui en avait fait le vœu. L’idée lui vint après ses nombreux pèlerinages et c’est en s’inspirant du mont Sinaï qu’il nomma le monastère, construit en 1695.

 

A partir de là, la colonie se développera peu à peu. A la fin du XIX siècle, c’est par la création de la route Brasov-Bucarest (1847), puis par la création du chemin de fer (1879) qu’une première vague d’immigrant viendra y trouver son lit.

 

Mais c’est surtout lorsque le roi Carol I décidera, fin XIXème, de construire à Sinaia sa résidence d’été, le château Peles, que les Villas bourgeoises apparaîtront. En effet, comment le roi pourrait-il régir sans ses conseillers à ses côtés.

 

Sinaia devient rapidement une ville renommée pour sa beauté et son milieu social. De nombreuses personnalités et hommes d’affaires importants viendront s’installer ici, goutant à ce merveilleux environnement et au voisinage de qualité.

 

La Villa Arizto, une histoire de longue date

C’est à ce moment de l’histoire que la Villa Arizto trouvera sa place. Le grand-père du propriétaire est un homme d’affaire qui a fait ses études à Berlin. Il fait construire sa Villa de vacances en respectant le style particulier de l’époque (1929) qui donnera au monument une allure de petit château.

 

Malheureusement, l’arrive du Communisme ne vient pas arranger les affaires de la famille et le parti fera nationaliser toute la maison ainsi que ses biens, perdant a jamais ce patrimoine familial de grande valeur sentimentale.

 

Suite à cela, personne ne posera le pied à la Villa pendant plus de 50 ans, et en désuétude, c’est à l’état de ruine que Mr Horezeanu la retrouvera.

 

Mr Bogdan Horezeanu, le petit fils, a travaillé pendant 21 ans au Danemark et 2 ans en France, dans le domaine de l’informatique.

 

 

De retour en Roumanie, il reviendra à la maison de ses ancêtres et œuvrera à sa rénovation, un lourd investissement d’énergie et d’argent.

 

C’est depuis peu de temps que la Villa Arizto a ouvert ses portes, et le résultat est grandiose car c’est avec un mélange entre passé et modernité que le manoir vous invite à une expérience de grande qualité.

 

Où se trouve cet hébergement ?

Sinaia se trouve sur la route pour aller à Brasov, à seulement 2 heures de Bucarest. C’est en plein milieu des Carpates, dans la Vallée de Prahova, que se couve la belle et renomme ville. Quittant la route principale, vous montrez sur le versant des monts Bucegi jusqu’à atteindre, en plus de la Villa Arizto, une belle vue sur toute la cité. Cachée parmi les arbres, le lieu est très paisible et ce ne sera pas le brouhaha des voitures, mais bien le chantonnement des oiseaux, que vous apprécierez ici.

 

La Villa domine, placée sur le haut d’une butte, et les places de parking sont à ses pieds.

 

 

La Villa est très bien placée du fait que beaucoup de places, historiques et naturelles, se trouvent à proximité. On pense donc au château Peles, à la maison de l’artiste George Enescu, mais aussi aux téléfériques proches qui vous amèneront au somment du mont Bucegi, ou l’on retrouve les très célèbres Sphinxul et Babele.

 

Description de la Villa Arizto

L’extérieur de la Villa

D’extérieur, la Villa Arizto me fait beaucoup penser au château Pelisor. C’est en effet la forme de sa tour, coiffée d’une toiture triangulaire, qui en reprend le style.

 

On voit, même sans un œil d’expert, que la maison est rénovée. Flambante de neuf, sa blancheur percute l’œil sans faire de mal, au contraire… Solide, elle est, ici et là, agrémentée de certains reliefs majestueux, couvrant les fenêtres de l’entrée principale.

 

 

 

Sur un support lourd de pierres, la maison se tient droite, avec élégance, et si ce n’est pas son couvre chef, une toiture toute neuve, qui la rend si fière, cela doit être l’environnement verdoyant alentours qui lui donne l’impression de respirer la fraicheur. En effet, des plantes grimpantes se dorent la pilule sur certaines faces de la villa, et la ceinturant, de beaux arbres et arbustes viennent ajouter à la beauté du lieu.

 

L’intérieur du logement, entre passé et confort

Passe la porte d’entrée, on débouche sur une belle salle de séjour rénovée qui garde néanmoins des souvenirs du passé. Les entrées des chambres ceinturent la pièce, ce qui fait que les invités se retrouvent a un moment ou un autre dans cette pièce, et c’est l’objectif « secret » de notre hôte.

 

 

En effet, celui-ci souhaiterait faire de la Villa Arizto un lieu de socialisation pour les expats. Se sentant lui-même expatrié, après avoir vécu plus de 20 ans au Danemark, il sait apprécier une conversation pleine de découvertes, que deux personnes de nationalités différentes peuvent partager.

 

 

Aussi ces salles-de-séjours, car c’est le même principe à l’étage, donnent une dimension sociale à la Villa, ou les expats pourront échanger, partager et communiquer à la chaleur du poêle à bois, à la douceur d’une boisson, confortablement installes dans les sièges qui composent les pièces. Ces poêles traditionnels ont appartenu à son grand-père, et c’est par une noble cause que Mr Horezeanu leur a redonné vie. Appréciez le beau parquet qui couvre vos pas, le tout vous ramène à une belle époque et s’il ne nous est pas donné de pouvoir voyager dans le temps, c’est bien le temps que notre hôte a su ramener à nous.

 

Les chambres de la Villa Arizto

La Villa Arizto offre 5 chambres matrimoniales et deux appartements, l’un d’une chambre, l’autre de deux chambres.

Ces chambres sont assez spacieuses et offrent un mobilier moderne et de qualité.

 

Les couples seront très heureux d’apprécier un style plutôt romantique avec des couleurs chatoyantes dans certaines chambres et toujours des lits très confortables.

 

 

La plupart d’entre-elles offrent une vue prenante sur le quartier et les montagnes, d’une grande beauté.

 

Toutes les chambres sont équipées d’une télé à écran-plat et d’un mini-bar bien fourni.

 

Quant à la salle de bain, elle est moderne et bien équipée.

 

 

 

Les chambres, mais je pourrais appliquer cette remarque à toute la Villa, sont très lumineuses et les nombreuses fenêtres ouvrent sur des notes de vert qui me ravissent. On retrouve de petites plantes un peu partout et cela rajoute encore à cette atmosphère calme, paisible.

 

La restauration du logement

La salle à manger est au sous-sol. De taille moyenne, elle donne ainsi la possibilité d’y faire de petites conférences, des rencontres, ou au contraire, d’avoir l’intimité souhaitée pour un repas en amoureux. Cette salle permet donc, d’une certaine manière, le rapprochement. D’ailleurs, le propriétaire a spécialement choisi des tables qui peuvent s’imbriquer a volonté, et de beaux banquets pourraient tenir place ici, pour une 15eme de personnes. En décoration, des tableaux ont été disposés, dont l’un ayant appartenu au grand-père ; une jeune fille observant avec une maligne envie un banquet de fruits pose sur une table.

 

 

La pièce est, comme toujours, très lumineuse, ce dont je me fais le plaisir de mentionner au propriétaire.

 

Le petit-déjeuner est complet, suffisant et savoureux. Vous avez le droit au café, au thé, et même à un jus de fruit naturel. On vous servira un plateau de légumes, de charcuteries et de légumes, des saucisses allemandes (crenvursti), et de petites omelettes servies d’une manière étrange, mais qui n’enlève rien au goût.

 

Une expérience particulière pour votre séjour à Sinaia

Si je devais résumer l’expérience que j’ai pu avoir à la Villa Arizto, je dirais que durant ce court week-end, je me suis sentis petit bourgeois du début du XXème siècle. J’ai pu gambader dans les nombreuses ruelles de Sinaia, à contempler toutes ses belles demeures. J’ai pu, avec Oana, me promener dans les beaux jardins du grand casino, appréciant de magnifiques bâtiments. Enfin, c’est chez moi que je rentrais le soir, dans ma belle demeure, appréciant le goût des bonnes choses et le service de mon hôte. C’est surtout qu’avec lui, j’ai pu échanger des histoires fortes intéressantes et des idées de grandes valeurs. Oui, cette destination est authentique et oui, j’y retournerai.

 

Informations utiles sur la Villa Arizto

Adresse : Strada Theodor Aman nr 3, Sinaia, Judet de Prahova.

Tel : (+4) 0774643878

Mail : arizto1929@gmail.com

Facebook : https://web.facebook.com/arizto1929/?fref=ts

Arizto.ro

 

Laissez un commentaire