palais printemps

Le Palais du Printemps, ancienne demeure de la famille Ceausescu à Bucarest

Classé dans : Monuments | 0

Le Palais du Printemps de Bucarest, encore méconnue, offre une immersion dans le monde intime de Nicolae Ceausescu, sa femme et ses enfants.

 

Bien que la résidence fut abandonnée durant de nombreuses années, un grand travail de reconstitution a été réalisé et l’on pourrait presque entrapercevoir, après avoir passé le seuil d’entrée d’une chambre ou d’un salon, les ombres mouvantes des anciens résidents disparaitrent en un instant.

 

Histoire de Nicolae Ceausescu, ancienne dictateur de Roumanie

 

Nicolae Ceausescu a commencé sa carrière « politique » en 1933, quand il rejoint le Syndicat des travailleurs de la jeunesse (UTM). Il deviendra ensuite secrétaire de l’Union en 1944 puis secrétaire général du Parti des travailleurs roumains après la mort de l’ancien chef du parti Gheorghe Gheorghiu-Dej, en 1965. Dans la même année, l’UTM devient PCR (Parti communiste roumain), et en 1974, Ceausescu devient président de la République socialiste de Roumanie. Ce n’est qu’à la révolution de 1989 qu’il sera accusé de haute trahison et exécuté avec sa femme à Targoviste.

 

L’histoire du Palais du Printemps de Bucarest

 

La maison fut en premier lieu construite en 1930 sous Gheorghe Gheorghiu-Dej, puis reprise par Ceausescu qui en fit sa demeure privée. Le palais, d’une taille dont on ne se doute pas de l’extérieur, se divise néanmoins en plus de 70 salles étagées sur 3 niveaux, en comptant le sous-sol converti en SPA. Le jardin quant à lui est merveilleusement bien entretenu aujourd’hui et offrait à coup sûr les meilleurs moments de relaxations u’un bucarestois peut souhaiter.

 

Description de la visite et du Palais

 

Durant la visite, il vous sera donné de voir le bureau de Ceausescu, une salle de cinéma où l’on a disposé des photos du couple à différents moments symboliques de leur histoire ou encore la salle de repas, où ils avaient l’habitude de jouer aux cartes ou regarder la télévision après avoir mangé.

 

 

On retrouve des objets que certaines personnalités ont offertes au dictateur, comme ces deux vases ; l’un français et l’autre asiatique.

 

 

A l’étage, on découvre les chambres de toute la famille, car il faut savoir que les trois enfants de Ceausescu vivaient aussi ici. Pour sa fille Zoe, il s’agissait d’une obligation. Celle-ci s’est fortement opposée à son père qui la faisait surveiller par la « Securitate ». Vous serez impressionnés par la garde robe de Elena Ceausescu, dont certaines tenues rappelleront à certains ses passages à la télévision.

 

 

Vers la fin de la visite, on commence à découvrir des pièces qui sortent totalement de l’ordinaire, comme une salle de bain extrêmement luxueuse avec des mosaïques aux couleurs d’or. Ensuite, une pièce où un jardin de plantes exotiques encercle une petite table, pour des discussions importantes en toute intimité. Enfin, le Spa, comprenant des appareils de cure de l’époque et une magnifique piscine, où les murs en mosaïques ne peuvent que vous impressionner par leurs couleurs, un long travail… La piscine est maintenant vide et l’on y a placé différents panneaux informatifs sur Nicolae Ceausescu.

 

En conclusion, le Palais du Printemps est devenu un incontournables de Bucarest

 

Pour un touriste, découvrir qui fut Ceausescu n’est pas une mince affaire. Bucarest a grandement changé suite aux décisions de l’ancien Conducator, mais que sait-on vraiment de celui-ci ? Le Palais du Printemps m’a permis de découvrir un homme et une femme. Alors que l’histoire nous donne sa version des faits, il me vient le doute, celui de croire que, peut être, on ne sait pas toute la vérité. A cette échelle de popularité, tout n’est que mirages, mensonges et manipulations…

 

Le site internet :

Laissez un commentaire