Citadelle Cherven

La Citadelle Cherven, monument proche de Veliko Tarnovo, en Bulgarie

Classé dans : Monuments | 0

La citadelle Cherven est une ancienne cité médiévale qui se trouve entre Bucarest et Veliko Tarnovo, en Bulgarie

 

Rejoindre la Citadelle Cherven

 

C’est en partant de Bucarest pour un week-end de 3 jours à Veliko Tarnovo, Oana et moi avons profité d’un itinéraire presque tracé par l’histoire et la citadelle Cherven se situait pile poil sur notre voie. Nous y avons donc fait un arrêt, sous la chaleur aride d’un bon 40 C.

 

 

La citadelle Cherven est une ancienne cité médiévale du second empire bulgare. Perchée sur les hauteurs d’un canyon, la forteresse offre une belle vue autant sur le paysage que sur les ruines de ce qui fut l’une des puissances de ce beau pays qu’est la Bulgarie.

 

 

Pour l’atteindre, il n’y a rien de plus simple. Passé la frontière de Rousse, vous aurez 35 min de route jusqu’au village de Cherven. Une fois arrivé dans le village, il ne vous reste plus qu’à suivre les panneaux.

 

 

Description de la citadelle

 

Vous vous arrêterez proche d’une petite buvette où il y a normalement assez de place pour vous garer. Peu cher, vous pouvez aussi y manger et les propriétaires acceptent la monnaie roumaine. Et qu’aurions-nous fait sans eux, car après la visite de la cité dans cette chaleur humide, une bière fraîche était obligatoire à ma survie.

 

 

Parce que s’il ne s’agissait que d’accéder directement à la citadelle, cela irait encore, mais là, c’est environ 300 m d’escalier que vous devez gravir, au soleil. A certains moments, vous longez des chemins étroits bordant la rocaille calcaire, parfois, vous vous retrouvez à l’ombre des arbres pour un court répit.

 

 

Mais cela vaut le détour ! Enfin arrivé tout en haut, la colline est assez plate pour vous donner envie de continuer à travers les décombres mis-à-jour de la cité. Et si vous vous penchez un peu au-dessus du muret défensif, vous apprécierez un vaste paysage et plus en contrebas, la rivière Tcherni Lom suivant calmement son cour.

 

 

Histoire de la Citadelle Cherven

 

Il y a peu à voir sinon à imaginer car l’ancienne cité médiévale fut détruite par les ottomans en 1388. Mais dessinant des formes géométriques plus ou moins grandes et grâce à des panneaux descriptifs, on devine un château, des habitations et pas moins de 13 églises. Au fond, on retrouve une grande église dont on ne peut que supposer la beauté et une tour de garde très bien conserve quant à elle (s’il y est encore, un nid d’abeille y tenait place et m’a empêché d’en apprécier le promontoire).

 

 

La colline supportant la cité fur originellement habitée par la civilisation Thrace. Mais comme on le remarque bien souvent dans l’histoire, les sites stratégiques sont enviés et les romains boutèrent les thraces pour y construire leur forteresse. Finalement, ce fut en 1235 que la cité devint bulgare. En 1242, elle est reprise par l’empereur byzantine Michael Glava Tarchaniotes pour un court laps de temps.

 

 

Finalement, elle tombera en 1388 face aux forces ottomanes et sombrera dans la désuétude.

 

 

Je vous recommande fortement de visiter la citadelle Cherven durant les premières douceurs du matin, car plus tard, vous en pâtirez. Pour vous dire, une fois arrivé en haut, Oana n’a pas voulu continuer tant il faisait chaud. Profitez-en, la visite est gratuite.

 

 

Pour notre plus grand plaisir, le temps ne saura jamais faire disparaître les créations de l’homme, aussi vieilles soient-elles.

 

 

N’oublions pas, rappelons-nous que l’histoire a ses leçons, que toutes grandes puissances, un jour ou l’autre, disparaissent. Et avec elles, l’histoire de chacun de ses habitants…

Laissez un commentaire