Nous mettons à votre disposition toutes les informations sur la situation sanitaire en Roumanie et les conditions d’entrées sur le territoire roumain.

La situation sanitaire en Roumanie (maj 12/01/21)

La Roumanie a décidé, depuis le 09/01/2021, d’imposer la quatorzaine aux voyageurs français, que ce soit chez eux où dans le logement de leur choix.

Toute personne ne respectant pas cette décision se verra attribué un lieu (à sa charge) pour réaliser la quatorzaine.

La situation sanitaire en Roumanie (maj 08/01/21)

Aujourd’hui, 08/01/2021, la situation sanitaire en Roumanie est la suivante :

+4 951 nouveaux cas dépistés au Covid-19 (en augmentation vis-à-vis d’avant les fêtes). En comparaison, l’on dénombre 21 703 nouveaux cas en France. Le taux de contamination est donc plus faible en Roumanie qu’en France.

Restrictions liées aux déplacements dans le pays

Un couvre-feu est mis en place depuis le 9 novembre. Les déplacements hors du domicile sont interdits entre 23h00 et 5h00. Des exceptions sont possibles pour motifs professionnels, médicaux ou d’assistance aux personnes vulnérables, ou en raison de voyages par autocar, train ou avion. Un justificatif écrit est alors obligatoire : attestation de l’employeur, billet de train ou d’avion, ou attestation personnelle précisant nom et prénom, date de naissance, adresse du domicile, motif du déplacement et horaires. Une version bilingue est téléchargeable sur ce lien : https://ro.ambafrance.org/IMG/pdf/declaration_sur_honneur.pdf?7036/a9cdc77f6cceb5de4ad059c0b30eba6bcd839e38.

Dans la plus grande partie du pays, les déplacements restent autorisés entre 5h00 et 23h00, sans restriction ni justification. Cependant, plusieurs villes très touchées font l’objet d’un confinement local. Toute entrée dans la ville et tout déplacement à l’intérieur de celle-ci est conditionné à la présentation d’une attestation justifiant d’un motif impératif (même modèle qu’à l’alinéa précédent). Parmi les villes confinées figurent notamment, depuis le 4 décembre, Slobozia, Sibiu, Alba Iulia, Sebes, Constanta, Medgidia, ainsi que plusieurs communes entourant Bucarest : Berceni, Clinceni, Bragadiru, Chiajna, Corbeanca, Dobroesti, Magurele, Mogosoaia, Otopeni, Popesti Leordeni.

Règlementation et comportement à respecter en Roumanie

Ici, les règles sont très semblables à celles de France :

  • Le port d’un masque couvrant le nez et la bouche est obligatoire en tout temps hors du domicile, dans les lieux fermés comme à l’air libre.
  • Tous les commerces ont pour obligation de fermer à 21h00, à l’exception des pharmacies, stations d’essence et services de livraison à domicile.
  • Les espaces intérieurs des cafés, restaurants, cinémas et théâtres sont fermés dans la plus grande partie du pays. Les clubs et les discothèques sont fermés partout.
  • Les cafés et restaurants peuvent continuer à servir leurs clients en terrasse, sous certaines conditions (6 personnes par table, espacement de 2 mètres, fermeture à 21h).
  • Les regroupements et manifestations sont limités. Les soirées et fêtes privées sont interdites, même à l’air libre et quel que soit le nombre de participants.
  • Les musées et autres monuments historiques ont du s’adapter à la situation sanitaire, mais somme tout, ils restent ouverts.

Informations sur les conditions d’entrées sur le territoire roumain

À votre retour en France, en provenance de la Roumanie, il n’y a aucune obligation de quatorzaine ou de réaliser un test. Il est seulement recommandé aux personnes âgées de 11 ans ou plus de réaliser un test virologique (par exemple PCR), à s’isoler le temps d’obtenir les résultats de ce test, à prolonger l’isolement en cas de résultat positif et consulter un médecin.

L’entrée sur le territoire roumain demeure interdite aux personnes qui ne sont pas citoyennes des pays de l’Espace économique européen (Union européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse), du Royaume-Uni ou de pays tiers pour lesquels les restrictions aux voyages non-essentiels ont été levées à l’échelle de l’Union européenne. Des exceptions sont prévues pour les titulaires d’un titre de séjour en Roumanie, les familles de citoyens roumains ou de citoyens européens résidents en Roumanie, les personnes se déplaçant pour certaines raisons professionnelles dûment justifiées, ou les passagers en transit.

Les autorités roumaines ont levé, le 4 décembre, l’obligation de quarantaine qui était imposée aux voyageurs venant de France depuis le 7 octobre. Les voyages en Roumanie depuis la France sont donc de nouveau libres, sans test ni isolement à domicile.

Attention, les autorités roumaines peuvent rétablir la quarantaine pour les voyageurs de France à tout moment, en fonction de l’évolution du nombre d’infections dans chaque pays. La prudence est donc recommandée avant de programmer un voyage en Roumanie et nous vous recommandons de faire appel à des prestataires ayant des conditions de report flexibles, telles que les nôtres (voir conditions d’annulation / report).

Les vols directs entre la France et la Roumanie ne sont pas suspendus.

La commune d’Otopeni, où se trouve le principal aéroport de Bucarest, est placée sous confinement local depuis le 21 novembre, pour 14 jours. Pendant cette période, il est recommandé aux voyageurs, à l’aller comme au retour, de se munir de leur billet d’avion ainsi que d’une attestation personnelle justifiant leur déplacement en cas de contrôle de police (voir modèle bilingue disponible).

La voie terrestre est ouverte : les déplacements en voiture personnelle sont permis et les liaisons par autobus ont repris. Certains postes frontières roumains sont fermés pour concentrer les ressources sur les principaux points de passage. D’autres ne sont ouverts pour les voyageurs qu’entre 07h00 et 01h00.

Plus d’informations, allez sur le site du ministère des affaires étrangères et recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus ainsi que sur la plateforme « Re-open EU » de la Commission européenne.